Sélectionner une page

Aujourd’hui, le nombre de vins certifiés végan en France se compte sur les doigts de quelques mains (alors qu’il y a environ 50 000 domaines). Mais le fait qu’ils existent, c’est déjà en soit une excellente nouvelle. Petit panorama des labels que vous pouvez retrouver sur les bouteilles.

Petit comparatif

Les domaines sont susceptibles de faire appel à quatre organismes certificateurs :
– la Vegan Society, qui délivre la « Vegan Trademark » (vous savez, le logo avec le tournesol).
– l’Association Végétarienne de France (AVF), qui est le distributeur du Label V en France. C’est un label international qui a été créé par l’Union Végétarienne Européenne (European Vegetarian Union) et s’appuie sur l’expertise de Bureau Veritas. Le Label V se décline en deux formes : Végane et Végétarien.
– l’Associazione Vegetariana Italiana (l’AVF version italienne), qui en plus de distribuer le Label V en Italie possède aussi son propre label “Qualità Vegetariana”.
– le dernier né Expertise Végane Europe (EVE), créé en 2017. Il propose quatre niveaux de labellisation Vegan : Eve Vegan Niveau 01, 02, 03, et… 04. Le Niveau 03 concerne les services. EVE est aussi l’organisme certificateur du Standard Biocyclique Végétalien, qui définit l’agriculture bio-végétalienne au niveau européen.

Pour commencer, voici un petit tableau récapitulatif des critères pris en compte pour chaque label.

Comme vous pouvez le voir, les critères ne sont pas identiques pour chaque label. Mais quelque soit le produit que vous achetez, du moment que vous voyez un de ces logos sur l’emballage vous pourrez être certain que :
1) Les produits d’origine animale sont exclus du produit fini et du processus de production et de transformation. Cela inclus par exemple certains additifs alimentaires, des enzymes… bref des éléments difficilement vérifiables en regardant simplement l’étiquette. Pour un vin, cela signifie qu’il a soit été collé avec des adjuvants d’origine végétale, soit qu’il n’a pas été collé du tout.
2) Le produit fini et ses ingrédients ne sont pas testés sur les animaux. Si vous vous demandez si ça peut arriver dans le cas du vin, la réponse est non.

La question des emballages

Concernant les emballages, j’ai interrogé le responsable Label V de l’AVF afin de comprendre pourquoi cela ne faisait pas partie de leurs critères. Il m’a répondu qu’à moins de travailler en relation avec les plus grands labos, c’était tellement complexe qu’il était impossible de les certifier à 100%, car certains aspects sont très difficiles à contrôler, comme l’encre par exemple. Ils ont donc préféré écarter totalement cet aspect pour ne pas risquer d’induire le consommateur en erreur.

Pourtant EVE et l’AVI le font, non ? En fait, ils n’apportent pas une garantie absolue. Mais si c’est important pour vous, les labels EVE Vegan et Qualità Vegetariana vous assureront au moins que l’étiquette n’a pas été collée sur la bouteille de vin avec un adhésif d’origine animale. À ce niveau-là on retrouve à peu près les mêmes que pour la clarification du vin : colle de poisson, gélatine, caséine…

Comment reconnaitre un vin vegan ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le guide COMPLET pour ne pas vous tromper !

Merci et bonne lecture !

EVE, l’organisme qui va plus loin

En plus de s’intéresser aux pratiques agricoles sur une partie de ses labels, Expertise Végane Europe a la particularité d’avoir rajouté une liste de substances interdites qui ne sont pas d’origine animale mais sont considérées comme dangereuses pour la santé, comme par exemple le glutamate, l’aspartame, le bisphenol A, et les parabens. Ça ne concerne pas le vin, qui n’en contient de toute façon pas, mais ça peut être intéressant à savoir pour la prochaine fois que vous voyez ce logo.

Le label EVE Vegan Niveau 04 vous permet aussi d’être sûr que les raisins sont issus d’une viticulture végétalienne, mais à l’heure actuelle aucun vigneron n’est encore certifié.

Le mot de la fin

Chaque organisme opère à une échelle différente. La Vegan Society est américaine, et la Vegan Trademark est particulièrement utilisée par les entreprises anglophones. Le Label V est le fruit d’un consensus européen entre de très nombreuses associations végétariennes, dont l’AVF. C’est le leader mondial de la certification vegan, avec plus de 15000 produits certifiés. EVE, qui est une entreprise frenchie, est encore tout petit comparé aux deux premiers. Et vous ne verrez qu’assez rarement « Qualità Vegetariana », puisqu’il est surtout utilisé en Italie. Mais quel que soit celui que vous rencontrez en magasin, vous saurez maintenant quelles garanties il vous apporte.

0 commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curieux ? Continuez la lecture !

Share This
0