Sélectionner une page

On ne va pas se mentir : la Coupe du Monde rime pour beaucoup plus avec bière qu’avec vin. Mais si ce n’est pas le cas pour vous , voici quelques idées de bouteilles à déboucher pendant les matchs.

Passez-moi les chips !

Vous êtes plutôt chips et cacahuètes devant un match de foot ? S’il s’agit de chips natures ou de chips de légumes, alors le meilleur compagnon en termes de vin est… le Champagne. Étonnant non ? En fait l’explication est assez simple : l’acidité et le côté explosif des bulles tranchent bien avec le gras de ces classiques de l’apéro.

Le Champagne est hors budget pour un match de foot ? Alors c’est l’occasion de goûter un crémant ! Le crémant de Bourgogne est sans doute celui qui se rapproche le plus de son prestigieux voisin en termes de cépages, mais pourquoi pas essayer un crémant de Loire, d’Alsace, ou encore de Limoux ou du Jura ? Les crémants étant vinifiés de la même manière que les Champagne, ils offrent un plaisir similaire pour un très bon rapport qualité/prix.

Si vous préférez les chips goût barbecue (oui oui c’est vegan, j’ai vérifié) ou paprika, leur côté fumé s’accordera bien avec un pinot noir épicé.

Enfin, attention aux chips au vinaigre : cet aliment piège n’est pas un ami du vin. Sortez la bière du frigo !

Soirée vins et pizzas devant le match de 20h

Les pizzas sont des alliées naturelles du football. Faciles à commander et à manger même lorsque qu’on est nombreux devant un écran. Et bonne nouvelle, elles vont particulièrement bien avec le vin.

Une pizza végétalienne sera majoritairement riche en légumes. Mais l’ingrédient clé, c’est la tomate . Son acidité élevée fait qu’il est préférable de choisir un vin qui l’est tout autant. Et puisque la pizza vient d’Italie, la réponse est peut-être à aller chercher de l’autre côté des Alpes. Le Chianti DOCG, vin rouge de Toscane, est par exemple une option classique. C’est aussi un vin que l’on trouve relativement facilement en France, puisqu’il s’agit du vin italien le plus exporté. Attention tout de même : son gros volume de production signifie qu’il peut y avoir des variations énormes de qualité entre chaque producteur. Un peu plus au nord dans le Piémont on trouve le Barbera d’Alba et le Barbera d’Asti. Ces deux vins sont faits à partir du cépage barbera (étonnant non ?), qui est caractérisé par une forte acidité et peu de tanins.

Si l’on souhaite rester sur du vin français, le plus important est de choisir un vin fruité et léger, toujours avec une acidité bien présente. On pense par exemple aux vins rouges du Beaujolais, à base de gamay. Et pourquoi pas un rosé ? Celui du Domaine Alain Mathias s’accorde à merveille avec les pizzas.

Apéro dinatoire

Qui dit apéro dinatoire dit souvent soleil, petits légumes, dips et cakes ou autres préparations en tous genres. La fraîcheur et la versatilité sont donc de mise ! Exit les vins rouges tanniques et boisés, on préférera un blanc sec ou un rosé tout droit sorti du frigo et conservé si possible dans un sceau à glace. Ou éventuellement un vin rouge léger.

On pourra donc par exemple se diriger vers un Sancerre, un riesling (sec) d’Alsace, ou un rosé de Provence, comme ceux du Domaine Estello. Mieux vaut en tous cas garder sess bonnes bouteilles à la cave : un match de foot n’est pas vraiment l’occasion idéale pour déguster un vin de prestige. Un vin de copain ou une petite pépite feront parfaitement l’affaire !

Que boire au bar ?

Étant donnée la chaleur, il peut être plus appréciable de se porter une nouvelle fois sur un rosé ou un blanc sec bien frais. Tout en gardant en tête qu’au bar, il est beaucoup plus difficile de vérifier si un vin est végétalien ou non. N’hésitez pas à demander conseil !

0 commentaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curieux ? Continuez la lecture !

Share This
0